Rechercher
  • LenaWF

La cage : avis nuancé sur son utilisation

ūüźĺ La cage, r√©el outils ou cache mis√®re ? - Sa place en √©ducation canine : * * * J'ai trouv√© sur Facebook il y a quelques temps une suspicion de maltraitance pour un chien dans une cage. J'ai pris le temps de lire les commentaires, les gens trouvaient √ßa scandaleux, et portaient un jugement assez violent sur la chose, et certains accusaient les √©ducateurs d'√™tre mauvais parce qu'ils utilisaient la cage. Tout d'abord il faut savoir que la cage n'a pas vocation √† √™tre un lieu de vie √† temps complet pour un chien, qu'importe sa taille, et c'est mon m√™me avis pour le chenil lorsque l'on parle de chien de compagnie sans troubles du comportement. La cage est en fait "un outil de contention", qui est utilis√© dans certains contextes : - voyage - transport - hospitalisation v√©t√©rinaire, post-op√©ratoire, maladie .. Des situations que chacun est amen√© √† vivre sur les 15 ans de vie du chien, et c'est pour √ßa que d'apr√®s moi, la cage doit √™tre introduite en √©ducation canine, avec une p√©riode de d√©sensibilisation et d'adaptation. L'endroit doit √™tre banalis√©, pas une situation de stress intense. Une erreur que j'avais faite avec Nawa, qui ne supportait pas la contention et qui a finit par me p√©ter une cage et faire tourner de l'oeil de personnel de la clinique face √† ses hurlements de d√©tresse. - Voil√† pourquoi les chiens que j'ai en √©ducation voient la cage une fois o√Ļ deux dans leurs parcours √©ducatifs. On pr√©pare l'avenir, et le pire. Pour ce qui est de l'√©ducation pure et dure et les troubles du comportement, je suis assez mod√©r√©e sur l'objet : En fait, je trouve qu'elle a se pouvoir de s√©curiser un chien qui se mettrait en danger (chien destructeurs par exemple), ou s√©curiser les humains du chien (chien r√©actif humains par exemple). Mais la cage ne doit pas √™tre utilis√©e comme un cache mis√®re, c'est une grossi√®re erreur, la facilit√© √† moindre prix. Je pense que la cage peut √™tre un outils de th√©rapie comportementale, un juste milieu entre le besoin du chien et celui de son ma√ģtre. Un propulseur de r√©ussite en fait, sous r√©serve d'exercices appropri√©s. - Ainsi, je ne ferme plus la cage de Seth quand une personne entre √† la maison. Il y va de lui m√™me, en ressort de sa propre volont√©, et produit des approches humains convenables, de son initiative. - Parfois, je m'absente, il est mit dans sa cage. Je projette un voyage un peu long en avion, donc je travaille l'attente en cage. Pour ce qui est de Beretta, qui faisait des angoisses de s√©paration avec destruction, le probl√®me se r√®gle en deux temps : La cage est ouverte et il s'y pose a volont√© comme il se poserait dans un panier classique. La cage est son panier en fait, son lieu de repos. - Lors des petites absences, un effort est fait, il est laiss√© seul en libert√© totale √† la maison, et fait des petites b√™tises qu'on lui pardonne. Il progresse √† son rythme, c'est certain, √ßa se voit et √ßa se ressent. - Lors des absences plus longues, il est en cage, parce qu'il n'est pas pr√™t, tout simplement, et que son humain n'a absolument pas envi de racheter 6000‚ā¨ de mobilier (normal ūüėā). L'√©tape un doit √™tre r√©ussis pour passer √† l'√©tape deux. Son humain √† pourtant des imp√©ratifs, li√© √† son travail. C'est donc un juste milieu je pense, puisque le chien √† l'occasion de progresser √† son rythme et son humain a l'occasion d'aller travailler sereinement. Par exp√©rience, la rupture arrive tr√®s vite quand le chien d√©truit excessivement, √† chaque absence. Le ma√ģtre rentre la boule au ventre, d√©couvre le carnage, humainement il s'√©nerve, le chien associe la rentr√© du ma√ģtre √† son √©nervement et produits de l'anxi√©t√©, on parle m√™me pas de la cons√©quence financi√®re et morale .. le ma√ģtre n'a plus envie, laisse le chien dehors, arr√™t√© de le regarder, puis de s'en occuper, bref. J'ai d√©j√† √©cris √† ce sujet. La rupture, c'est pas bon. La cage n'est pas vecteur de r√©ussite, mais vecteur de tol√©rance et de pers√©v√©rance. Attention cependant au bien √™tre animale : - Mettre un chien en cage ne vous donnes absolument pas le droit de vous absenter 16h sans visite et sans sortie hygi√©nique ! - La taille doit √™tre adapt√© aux besoins d'expression et morphologique du chien. Je ne veux pas voir de Doberman dans une cage de York ! - La cage n'est pas un cache mis√®re, et vous devenez ABSOLUMENT traiter le comportement de votre chien, qui vous exprime une forme de mal √™tre (angoisse de s√©paration, besoin masticatoire non combl√©, manque d'activit√© globale, r√©activit√© ....). - Ce n'est pas un outils de punition non plus. Arr√™tez de penser comme des humains, commencez √† penser comme un chien. On ne punit pas son chien au coin comme on punirait un enfant :) Pour ce qui est des mod√®les, je d√©conseille la mati√®res en tissus, √ßa ne sert vraiment √† rien. - Par contre j'aime assez la cage pliante (j'ai trouv√© la mienne a Terranimo L'isula Rossa , mod√®le XXL √† 100‚ā¨), bien qu'elle n'est pas la plus solide sur le march√©. Je l'a trouve pratique avec ses deux portes, son bac plastique au sol, les fermetures s√©curit√© enfant, et son c√īt√© gain de place. - Je poss√®de √©galement un mod√®le g√©ant IATA (norme avion), d'une valeur de 400‚ā¨ avec roulettes, support gamelle, fen√™tres amovibles et avec coupe vent, d√©montable en 3 parties, en mod√®le plastique renforc√©, et plusieurs rangements int√©gr√©s. - Il existe aussi des mod√®les chiens destructeurs, en aluminium, qui sont beaucoup plus chers mais tr√®s solides. Je donne l'information aussi pour les professionnels, il existe des constructeurs de cage sur mesure en fonction de la voiture que vous poss√©dez. - Il existe aussi un mod√®le tr√®s vendu, qui est toute en longueur. Je n'aime pas trop celui l√†, parce que pour entrer dedans il y a cette "marche" qui bloque √† mon sens la continuit√© du mouvement et de la pi√®ce. Mais je pense que cette id√©e, c'est purement ma propre psychologie, je vois cette marche comme une barri√®re entre la contention et la vie libre.. ahah ! Pour ce qui est du choix de la taille, il faut aller au plus logique d'apr√®s moi. Si vous poss√©dez un chiot, prenez lui une cage adapt√© √† sa taille adulte, pour des raisons √©conomiques. Votre chien doit pouvoir se tourner, se coucher, se lever. Vous voyez donc qu'il faut trouver de la nuance dans vos jugements h√Ętifs. Un chien en cage n'est pas n√©cessairement un chien maltrait√©, il peut s'agir d'un chien en convalescence, d'un chien au travail, d'un usage ponctuel dans un contexte particulier, ou d'un usage normal (√† mon sens, une cage ouverte avec un panier, le concept est le m√™me que d'envoyer son chien au panier tout court....). La maltraitance intervient quand c'est un cache mis√®re masquant la d√©tresse du chien sans travail derri√®re, quand le mat√©riel est inadapt√©, l'usage excessif, ou utilis√© comme un outils de punition. - On ne peut pas parler d'√©ducation positive ou coercitive, pas √† ce sujet. Contexte, toujours en encore : CONTEXTE.